Newsletter Contact-us Customer Area
separateur-imagestetiere

News

Back to news list
Viticulture
12/09/2017 -

Ne vous fiez pas uniquement au degré !

Ne vous fiez pas uniquement au degre

Sur les vignobles du pourtour méditerranéen, malgré l’absence de pluie, les conditions climatiques actuelles sont favorables à la maturation du raisin, notamment en rouge.

Les températures nocturnes fraîches et l’air marin ont enrayé les symptômes de stress hydrique sur feuille, et favorisent nettement la maturité du raisin :

. ralentissement du flétrissement

. progression de la maturité des pellicules

. préservation de l’acide malique

 

Sur les cépages rouges, destinés à des vins concentrés, il est important de ne pas se presser de vendanger, tout en surveillant l’évolution sanitaire. Ne vous fiez pas uniquement au degré, mais vérifiez les acidités (acide malique) et les pH, et dégustez les pellicules pour évaluer la maturité.

 

Extrait du Flash Info Vendanges ICV du 7 septembre. Pour en savoir plus, contactez votre consultant ICV.

 

 

Stress hydrique : un écimage de moins peut faire la différence !

 

Au vignoble, on observe des situations hydriques très variées : certaines parcelles présentent des défoliations importantes et des baies partiellement desséchées, tandis que d’autres présentent encore un feuillage vert et des baies turgescentes.

 

De multiples facteurs peuvent être à l’origine de cette variabilité (âge de la vigne, et donc profondeur des racines, profondeur et texture du sol, exposition…) que l’on ne peut pas toujours maîtriser. En revanche, un facteur peut être plus facilement maîtrisé : l’éclairement des grappes. L’exposition des grappes aux rayons du soleil est en effet principalement lié aux opérations de rognage et d’écimage.

 

Si ces opérations sont indispensables en saison pour permettre une bonne photosynthèse (en favorisant un port dressé) et une bonne efficacité des traitements phytosanitaires, elles le sont moins lors de la phase de maturation des baies. En effet lorsque le feuillage recouvre les grappes, on n’observe pas ou peu d’échaudage (coup de soleil), ni de flétrissement des baies.

 

Préconisation : lors des millésimes chauds, pensez à arrêter les opérations d’écimage et de rognage suffisamment tôt au mois de juillet pour obtenir un port légèrement retombant à l’approche de la maturation.

 

 

Extrait du Bulletin n°8  « Tendance du Millésime – Provence » (au 8 septembre 17)

Pour en savoir plus, contactez le centre œnologique ICV Provence

04 94 37 01 90           icv_brignoles@icv.fr

 

ICV Newsletter

Subscribe to our newsletter and receive all the latest news directly in your email box...

Click here
Follow us