Newsletter Contactez-nous Espace Clients
separateur-imagestetiere

Actualités

Retour à la liste des actualités
Oenologie
14/10/2016 -

Millésime 2016 : les principales causes de retard de Malo

retard de Malo

Parmi les facteurs de retard de fermentation malolactique, le pH est cette année le plus limitant. En effet, selon les observations de la cave expérimentale de l'ICV, à pH < 3.3 on retrouve la moitié des cuves "non démarrées" toutes bactéries confondues. Et dans ces vins à pH faible, la moitié n'ont pas démarré leur FML. Ce taux passe à un peu moins de 40% aux pH entre 3.3 et 3.5, et à 20% pour ceux compris entre 3.5 et 3.7. Au delà de 3.7 seule une cuve n'a pas démarré sa FML (sur les 20 de la catégorie).
 
L'alcool est beaucoup moins pénalisant puisqu'il n'y a pas de différence visible entre les vins entre 12.5 et 14.5 et ceux au-dessus.
 
Il ne faut donc pas s'interdire de désacidifier lorsque les actions de stabilisation de la couleur ont été réalisées. Et parallèlement d'envisager un test FML pour s'assurer de la faisabilité de la FML : si un ensemencement ne fonctionne pas, il est presque certain qu'une spontanée aura du mal à se faire.
 
La température dans la salle des FML de la cave expérimentale est idéale, entre 20 et 21° c, température peu fréquemment rencontrée et stable en cave. C'est un facteur clé de la FML et ceux qui ont les moyens de chauffer et de tenir à température la plus constante possible leurs vins ont intérêt à le faire avant que les températures extérieures ne baissent brutalement, ce qui ne saurait tarder.
 
Sachant que cette année la durée moyenne de la phase de latence en rouge est de l'ordre de 12 jours, il faut s'inquiéter dès lors qu'on dépasse cette durée, soit quand on a ensemencé, soit après la fin de FA. Vérifiez que les facteurs listés ci-dessus sont conformes et suivre au moins 3 fois par semaine les températures.
 
Pour aller plus loin, contactez votre œnologue-consultant ICV et consultez  nos informations complémentaires sur les bactéries lactiques.
 
 

La newsletter ICV

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos exclusivités directement dans votre boîte mail...

Cliquez-ici
rejoignez-nous maintenant !